La création d’une bande dessinée est une activité très amusante pour les amateurs de ce type d’art. Mais comment écrire une bande dessinée ? Pour mieux répondre à cette question, le présent article propose les 6 grandes étapes à suivre lors de la scénarisation d’une bande dessinée.

Synopsis

Il faut noter en premier lieu que la réalisation d’une bande dessinée est une collaboration étroite du dessinateur et du scénariste. Avant d’entamer dans le vif du travail, ces derniers doivent s’accorder sur l’histoire à relater. À ce propos, ils procèdent au synopsis, une sorte de résumé de cette dernière. Il présente en quelques pages la chronologie et le déroulement de la narration.

Séquencier

Après avoir validé le synopsis, l’étape suivante est le séquencier. Durant cette phase, le scénariste est tenu de présenter au dessinateur une version plus ou moins détaillée de l’histoire. Le séquencier permet d’apprécier la lecture de cette dernière par le public. En d’autres termes, c’est pour évaluer la manière de raconter l’histoire. Aussi, il peut être chronologique ou non, suivant la disposition de chacun des auteurs.

Découpage

Le découpage concerne le sectionnement page par page et cage par cage de l’album une fois le déroulé narratif validé par les deux parties. Cette étape permet de définir non seulement la forme, mais également le rythme du récit. Elle détermine en outre l’articulation entre le texte et le dessin. Pour ce faire, le scénariste et le dessinateur concrétisent leur vision de la scénarisation de l’histoire.

Continuité

La phase de la continuité vient après la validation de la mise en scène. Il s’agit de l’écriture du script ou bien du visuel. Pendant cette étape, l’auteur se consacre sur la règlementation du format fixe de la bande dessinée. Il s’agit du nombre de pages (46 pages) et de la taille de la page.

Dialogues

Les dialogues concernent notamment le littéraire ou les bulles. Il est à noter que certains auteurs ne séparent pas la rédaction du dialogue et la description, mais chacun a sa façon d’écrire.

Polissage

Le polissage est une sorte de finition. Il consiste à relire et à polir la bande dessinée. Durant cette étape, les auteurs vérifient également l’enchaînement de dialogues, la taille de celles-ci ainsi que sa lisibilité. Aussi, ils doivent se mettre à la place de lecteurs pour voir si la narration est bien claire, et est facile à lire. Il ne reste plus qu’à faire passer l’ouvrage au dessinateur, au coloriste et pour terminer à l’éditeur. À noter que ces derniers peuvent avoir de remarques et des retours sur le scénario.  Dans ce cas-là, l’auteur est obligé de revoir ce dernier.

Pour conclure, le processus de réalisation d’une bande dessinée se fait en 6 grandes étapes parmi lesquelles le synopsis, le séquencer, le découpage, la continuité, les dialogues ainsi que le polissage. Cette œuvre résulte d’une collaboration étroite entre le dessinateur et le scénariste dès le début jusqu’à la fin.